Des souris et des hommes

Sous le titre Des petites souris et des grands hommes, ces dessins ont paru hebdomadairement dans le magazine Construire durant l’année 1985.
Pour illustrer au premier degré les citations les plus diverses, j’ai trouvé qu’une souris serait à même d’endosser le rôle de cobaye, tantôt comme souffre-douleur tantôt comme héroïne. La souris n’a-t-elle pas justement un génome proche de celui de l’homme ?

Ces dessins ont été réunis en un petit livre depuis longtemps épuisé dans les circuits commerciaux. Il m’en reste cependant quelques exemplaires. Voir en bas de page...


Immédiatement après l’auteur d’une sentence, vient le premier qui la cite.
Emerson



Si les animaux se mettaient à parler on s’apercevrait qu’ils sont nus.
Pierre Gascar



Il n’y a pas de preuve que la puce, qui vit sir la souris, craigne le chat.
Henri Michaux



Une poule est seulement la façon d’un oeuf de faire un autre oeuf.
Samuel Butler



Les papillons ne sont que des fleurs envolées un jour de fête où la nature était en veine d’invention et de fécondité.
Georges Sand



On reproche aux gens de parler d’eux-mêmes. C’est pourtant le sujet qu’ils traitent le mieux.
Anatole France



Tout poids souhaite tomber vers le centre du monde par le plus court chemin.
Léonard de Vinci



Il est bon de suivre sa pente, pourvu que ce soit en montant.
André Gide



Le silence est aussi plein de sagesse et d’esprit en puissance que le marbre non taillé est riche de sculpture.
Aldous Huxley



Il n’était plus que l’ombre de lui-même.
Auteur inconnu



Je te battrais si je n’étais pas en colère.
Socrate



Ceux qui jouent avec les chats doivent s’attendre à être griffés.
Cervantes



L’art ne fait que des vers, le coeur seul est poète.
André Chénier



Le bonheur humain est composé de tant de pièces qu’il en manque toujours.
Bossuet



La mesure de l’amour, c’est d’aimer sans mesure.
Saint Augustin



Le chagrin est comme le riz dans le grenier : chaque jour il diminue un peu.
Proverbe Malgache



Il n’y a point de plus doux compagnon comme la pure charité.
Fo-Sho-Hing-Tsan-King



Je vous suivrai jusqu’à la fin du monde puisque le monde est rond.
Proverbe irlandais



Que l’importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée.
André Gide



J’errais solitaire comme un nuage
Qui flotte, là-haut, par monts et par vaux.
William Wordsworth



L’attente est plus dure à supporter que le feu.
Proverbe arabe



Comme les hommes aiment avant tout la lumière ils ont inventé le feu.
Guillaume Apollinaire



Tous les chemins mènent à soi.
Jacques Lanzmann



Tomber à été inventé pour se relever. Malheur à ceux qui ne tombent jamais.
Félix Leclerc



L’âme est le seul oiseau qui soutienne sa cage.
Victor Hugo



On met longtemps à devenir jeune.
Pablo Picasso



Les fous font des noeuds et les sages les défont.
John Clarke



La laideur a ceci de supérieur à la beauté qu’elle ne disparaît pas avec le temps.
Serge Gainsbourg



Je suis attirante sans être vulgaire. Je me contente de suggérer.
Mae West



L’argent est préféreable à la pauvreté, ne serait-ce que pour des raisons financières.
Woody Allen



Toutes les rencontres se font par hasard.
Jean-Louis Bory



L’innocence elle-même a parfois besoin d’un masque.
Thomas Fuller



L’âne qui essaie de pleurer, et qui ne peut que braire.
Jules Renard



L’oisiveté est le début de tous les vices, le couronnement de toutes les vertus.
Franz Kafka



L’usage des transistors ne les a pas rendus plus sots, mais la sottise s’est faite plus sonore.
Jean Rostand



Quand on met le pied dans les idées générales, on glisse.
François Nourissier



Il se noie plus de gens dans les verres que dans les rivières.
Georg Christoph Lichtenberg



— S’il vous plait, dessine-moi un mouton !
Antoine de Saint-Exupéry



Quand un économiste vous répond, on ne comprend plus ce qu’on lui avait demandé.
Charles Gide



Un instrument avec lequel on ne peut même pas discuter.
Bernard Privat



Les hommes ne semblent perfectibles qu’en tant qu’automates, non en tant que sujets libres.
Albert Caraco



La pensée n’est qu’un éclair au milieu de la nuit. Mais c’est cet éclair qui est tout.
Henri Poincarré



Dieu fait l’aliment, le diable l’assaisonnement.
James Joyce



Je peux résister à tout sauf à la tentation.
Oscar Wilde



Un dessert sans fromage est une belle à laquelle il manque un oeil.
Brillat-Savarin



Un parapluie ouvert est un beau ciel fermé.
Xavier Forneret



Mon seul rival international, c’est Tintin.
Charles de Gaulle



N’importe quel imbécile peut fermer l’oeil, mais qui sait ce que voit l’autruche dans le sable.
Samuel Beckett



La seule façon d’être suivi c’est de courir plus vite que les autres.
Francis Picabia



La trace d’un rêve n’est pas moins réelle que celle d’un pas.
Georges Duby



On ne va jamais aussi loin que lorsqu’on ne sait pas où l’on va.
Cromwell



Il y a des chefs-d’oeuvre si fastidieux qu’on admire qu’il se soit trouvé quelqu’un pour les écrire.
Jean Rostand


Ces dessins ont été réunis en un petit livre, paru en 1985, depuis longtemps épuisé dans les circuits commerciaux. Il m’en reste cependant quelques exemplaires. (16 x 18 cm, 96 pages)

Vous pouvez l’obtenir au prix de CHF 20.- (frais d’envoi compris pour la Suisse). Pour cela, veuillez cocher les cases idoines de mon formulaire de contact. Paiement possible par virement bancaire ou par billet sous pli postal.



Vous êtes à la page Des souris et des hommes
de la rubrique Dessin de presse
> Page suivante : Café du commerce


Copyright pour les images de cette page:
Licence Creative Commons
Licence Creative Commons: Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification - 3.0 Suisse.
> En savoir plus...
Top